Ils ont tué les dix petits nègres !

Bon ! Agatha Christie les avait déjà occis un par un ; mais là, ils les tuent à nouveau !

Et donc le roman « Les dix petits nègres » va dorénavant s’appeler « Il étaient dix » ; le titre original de ce best-seller mondial qui est aussi le plus grand succès d’Agatha Christie, est pourtant Ten little niggers (1). Et le titre n’est pas le seul à changer ; le mot ‘nègre’, utilisé des dizaines de fois dans la traduction initiale (et 74 fois dans le manuscrit original – 1938 – d’Agatha Christie), a été supprimé de la nouvelle version.

En la demeure, la France fait figure de retardataire : le changement de titre a été fait depuis des années dans les pays anglo-saxons. Aux USA, le titre a même été changé en ‘Il n’en resta aucun’ dès 1940 ! Agatha Christie avait accepté ce changement non pas sous la pression des noirs (à l’époque, ils n’avaient pas voix au chapitre) mais sous celle des blancs qui n’acceptaient pas que les personnages du roman, tous blancs, puissent être assimilés à des ‘nègres’.

Et maintenant en fait, il ne s’agit que de s’aligner sur les autres éditions nationales, anglaises et américaines notamment.

.

Le but de ce changement est, nous explique-t-on, de ne pas blesser. Soit (avec un profond soupir) !

Je ne peux cependant m’empêcher de voir ici une nouvelle expression dans notre pays de la dictature et du totalitarisme du politically correct qui est d’inspiration communautariste et est en contradiction avec l’universalisme de la République Française. Universalisme que d’ailleurs, nous sommes en droit d’interroger, d’enrichir, de continûment construire ; y compris – et peut-être surtout – lors de tels débats. Mais là n’est pas mon propos.

Non ! Mon but est que la France aille plus loin, qu’elle soit un véritable précurseur dans ce domaine !!!

Il faut reconnaître toutefois que nous avons déjà bien commencé. Ainsi, en littérature, les écrivains n’ont plus de ‘nègre’ ; ils ont des ‘prête-plume’. Je ne sais pas si, pour ces derniers, cela change grand-chose.

.

Nègre ! Il y a des milliers de personnes dont le nom de famille est Nègre. Vous imaginez la scène : deux personnes se rencontrent et se présentent ; « – Bonjour, mon nom est Nègre, James Nègre. – Aah ! Je suis blessé ».

Il faut que tous les Nègre de France… ; pardon. Il faut que toutes les personnes en France dont le nom de famille est Nègre – qu’elles soient (par ordre alphabétique) blanches, jaunes, noires, rouges, vertes, violettes à petits points fuchsia – changent de nom. Pour cela, il faut ajouter à la liste des intérêts légitimes qui justifient un changement de nom patronymique, le fait d’avoir un nom qui peut blesser autrui. D’ailleurs, pour les personnes ayant un tel nom, le changement ne devrait-il pas être OBLIGATOIRE ? Et quid de tous les noms dérivés de Nègre : Nègri, Nègro, Gouttenègre, Nègrevergne, Foretnègre, Vergnenègre… ? (2) Il faut se poser la question.

Nous avons aussi le cas de toutes les personnes non noires qui s’appellent Noir (ou Lenoir, Noiret, Nouar, Néri, Bouchenoir, Terrenoire, Marchenoir, Noirbusson, Crétinoir…). Et de toutes les personnes non blanches qui s’appellent Blanc (ou Blanche, Blanchet, Blanco, Blanchon, Blanchot, Blancheton, Blanchetière, Blanchemain, Blanchemanche…). Et nous avons encore les patronymes Jaune, Marie-Jaune, Rouge, Rouget, Rougeventre, etc., etc…

Je n’ose imaginer certaines présentations : «  – Je vous présente votre nouveau collègue, Madame Noir, Madame Jane Noir. – aah ! (au fond de l’open-space). Il faut donc que toutes ces personnes changent aussi de nom !

.

Nous avons aussi un certain nombre de mots toponymiques sur lesquels il faudra nous interroger. Là, les canadiens nous ont devancé !

Dans l’Ontario, il a été décidé il y a une quinzaine d’années de renommer tous les noms géographiques et tous les noms de lieux contenant le mot ‘squaw’, une soixantaine en tout, ce mot ayant été jugé blessant / offensant (3). Même si le processus n’est toujours pas arrivé à son terme, nous pourrons nous inspirer du processus mis en place : propositions de noms par le public, filtres par diverses instances locales et choix entériné par une commission ad hoc. Juste une parenthèse pour indiquer que le nom ‘politically correct river’ n’a pas été retenu.

Au Québec aussi, suite à une décision de 2015, ce sont les lieux contenant ‘Nègre’ et ‘Nigger’ (une dizaine) qui vont être renommés. Le processus est en cours. Mais à noter qu’ailleurs au Canada, les noms publics contenant le mot ‘nègre’ ont déjà été tous changés.

Personnellement, en France, j’ai en tête le Cap Nègre dans le Var, l’oppidum de Teste-Nègre (en provençal Tèsto-Negro) près de Marseille et la ville de Nègrepelisse dans le Tarn-et-Garonne. Mais il y en a certainement beaucoup d’autres [ Merci de me dire si vous en connaissez d’autres que je complète cet article ]

.

Et puis, bien sûr, nous avons un pays dont le nom devra d’autant plus être revu qu’il est candidat à une adhésion à l’Union Européenne : le Monténégro. Je pense qu’il convient que, dès maintenant, nous commencions à réfléchir comment le nommer.

.

Et il y aussi (merci Françoise pour ce complément) une pâtisserie : la « Tête de nègre ». Mais les commerçants utilisent souvent déjà d’autres appellations telles que ‘merveilleux’, ‘boule meringuée au chocolat’, ‘boule choco’, arlequin’.

.

.

(1) Il est sans doute utile de rappeler que le titre original de ce livre écrit en 1938, fait référence à la comptine Ten Little Niggers, qui est l’adaptation britannique de la chansonnette Ten Little Indians.

(2) Merci au site de recherche généalogique : http://www.filae.com

(3) Dans la littérature américaine, le terme squaw est utilisé depuis le 16e siècle pour désigner les femmes amérindiennes. Mais, tout comme cela a été le cas pour le mot ‘nègre’, il a pris au fil du temps, une connotation péjorative et est devenu injurieux.

2 réflexions sur « Ils ont tué les dix petits nègres ! »

  1. Un autre cas. Mais ce n est pas des villes c est une pâtisserie

    Tête de nègre
    Les commerçants la remplacent souvent par d’autres appellations telles que « merveilleux », « boule meringuée au chocolat », « boule choco », « arlequin »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s